Je félicite, je propose, j’ai un problème

Je vous avais fait un post sur Instagram, il y a quelques semaines, à propos de mon conseil de classe hebdomadaire. J’avais, à l’époque, fait une petite story lors de ce moment de classe et vous aviez été nombreux à me questionner à ce sujet. Voici donc quelques explications sur le conseil de classe hebdomadaire mis en place dans ma classe depuis 2 ans.

Le principe

 

Un coin classe est réservé au tableau du conseil de classe. Au cours de la semaine, les élèves peuvent y inscrire à l’aide des petits papiers soit des félicitations, des propositions ou bien un problème qu’ils rencontrent. Ces petits mots ne sont pas anonymes. En effet, lors du conseil de classe du vendredi, l’élève qui a inscrit un message doit expliciter sa démarche.


  • Les félicitations et remerciements : ils peuvent être individuels ou bien collectifs. Mes élèves adorent remercier leurs camarades pour un « rien ». (« Je te remercie de m’avoir prêté un stylo », « je te félicite car tu m’as tenu la porte en récréation »). Je ne les trie jamais. Je trouve cette démarche très intéressante car mes élèves ont mis du temps à se féliciter, à observer les petites attentions des autres. Il arrive même que des élèves me félicitent ! Je suis à chaque fois très surprise et flattée !

 

  • Les propositions : les élèves y inscrivent des propositions pour améliorer la classe, proposer des petites activités ou bien modifier un affichage par exemple. Nous avons bien explicité en début d’année que les propositions devaient être réalisables. Il a fallu du temps pour que mes élèves comprennent que la proposition « rallonger les récréations de 30 minutes » n’était pas acceptable (à leur plus grand regret!).

 

  • « J’ai un problème avec «  : L’élève utilise ce papier lorsqu’il rencontre un problème avec un ou plusieurs élèves. J’insiste bien pour ne traiter que des problèmes sur temps scolaire. En début d’année, les enfants y inscrivaient des problèmes de la cantine ou du bus que je ne pouvais pas régler. Mes élèves utilisent très peu ces papiers. Ce ne sont pas des anges loin de là. Nous avons instauré une règle à l’utilisation de ces petits papiers. Un problème ne peut être débattu en conseil de classe que si l’élève a tenté de le résoudre avec l’enfant en présence ou non de l’adulte ( utilisation de messages clairs).

    Le moment du conseil de classe

Tous les vendredis après-midi, durant environ 30 minutes, les élèves se réunissent en formant un cercle. Je ne participe pas à ce moment, je reste en retrait dans la classe. Un élève est nommé Président du conseil et un autre secrétaire de séance. Pour le moment, je nomme le Président et le secrétaire mais très prochainement, les élèves décideront entre eux. Je n’interviens jamais lors du conseil de classe.

Ce moment est très ritualisé et il doit suivre des étapes bien précises :

– ouverture du conseil

– annonce des règles de prise de parole

– bilan du dernier conseil

– lecture des félicitations

– débat sur les propositions

– débat sur les problèmes

– relecture des décisions prises

– fermeture du conseil

Le président régule la parole, interroge les enfants qui ne participent pas et peut exclure du cercle les enfants gêneurs. En amont, le président et le secrétaire ont fait un premier tri des propositions (avec mon aide) pour enlever les propositions irrecevables. Les enfants débattent, donnent leurs avis et généralement trouvent des solutions ! Un vote vient valider la proposition. Le tout est inscrit dans un cahier qui nous sert de garde mémoire.

Les bienfaits du conseil dans ma classe

J’adore ce moment. Non pas parce que je n’ai rien à faire mais bien parce qu’il me permet d’observer mes élèves. C’est un vrai moment de partage entre mes élèves où la parole de chacun est respectée. Les plus timides sont encouragés à s’exprimer, les plus hardis comprennent que leur comportement n’est pas le bon. De réelles décisions sont prises. Cette année, mes élèves ont décidé d’instaurer un créneau « Je lis une histoire à la classe », se sont mis d’accord pour que le foot ne soit plus l’unique jeu de la récréation et ont donc réalisé un planning de récréation.

Parfois, en tant qu’adulte, je me laisse surprendre à penser que je ne devrais pas laisser discuter mes élèves pendant 20 minutes sur comment choisir le capitaine de foot ou combien de cordes à sauter peut-on utiliser en récréation ? Mais je me reprends vite car ce moment est très important pour eux. Ce conseil a diminué les conflits, a fédéré le groupe classe d’une manière extraordinaire. Vive le conseil de classe !

 fiches pour les cahier garde mémoire

Les billets du conseil

etiquettes pour le tableau du conseil  partie 1

etiquettes pour le tableau du conseil de classe partie 2 

 

Et toi, t’es-tu laissé(e) tenter par le conseil de classe ?

 

Comments

  1. maitresse_breizh says:

    Bonjour! Je mets aussi en place des conseils dans ma classe.
    Je m’interroge : pourquoi censures-tu des inscriptions ? Pourquoi ne participes-tu pas au conseil ?
    Merci de tes réponses!

    1. maitressedelaforet says:

      Bonjour Maitresse_breizh ! Je trie avec l’élève Président les propositions qui ne peuvent pas être débattues (comme par exemple, faire moins de français, faire récréation toute la journée…), des choses figées dans la classe ou qui engendrent des problèmes de sécurité ou de contraintes imposées par les programmes. On ne les supprime pas du tableau, mais lors du conseil, le président lit la proposition et explique qu’elle ne pourra pas être débattue et explique pourquoi.
      Je ne participe pas au conseil, car sinon les élèves voteraient comme moi, j’aurai toujours le dernier moment. Ils ont encore du mal à comprendre que la maîtresse n’a pas tout le temps raison.. Ce conseil est justement leur moment. Les enfants peuvent parler plus librement. Les premières fois je m’installais avec eux, et je remarquais que certains loupiots attendaient mon approbation ou votaient comme moi (pour me faire plaisir j’imagine…).
      J’espère avoir répondu à tes questions.
      Merci beaucoup pour ton passage !

  2. Nolwenn says:

    Merci pour toutes ces ressources, c’est très intéressant ! 🙂

    1. maitressedelaforet says:

      Avec plaisir 😉

  3. Maitresse_Louison says:

    Nice ! J’ai une classe de GS dont m’en langage n’est pas ultra élaboré j’ai donc renoncé à mettre en place des temps de « conseils », préférant instaurer des ateliers à tendance philo pour aborder des problèmes récurrents. Mais je reconnais avoir bien hâte de découvrir le monde du cycle 2 et cycle 3 notamment pour tout l’aspect « autogestion » qui peut être installer. Bref j’aime beaucoup ton fonctionnement !

  4. PAULINE says:

    Bonjour! Un petit tour ici comme tous les soirs pour te dire que ton travail est super et inspirant!
    j’ai envie de faire moi aussi des conseils de classe et je trouve tes billets et étiquettes top 😉
    Mais petite question: est ce normal qu’il n’y ait pas les billet « je propose »?

    1. maitressedelaforet says:

      Merci pour ton adorable message 🙂
      Euh non j’ai dû faire une erreur, je mets ça à jour le plus rapidement possible 😉

      1. PAULINE says:

        Je t’en prie 🙂 vraiment! Tu m’inspires même si je suis PE dans une école du 93 😛

  5. Isabelle says:

    J’adore les idées proposées et je suis intéressée par le « je félicite ». J’ai des élèves toujours en conflits pour des broutilles et j’imaginais bien que ça pourrait aider à la bonne entente. Mais ma question est : comment faire pour que chaque élève puisse se voir attribuer une félicitation d’un autre aussi petite ou anodine soit-elle ?
    Merci
    Isabelle

    1. maitressedelaforet says:

      Coucou Isabelle, c’est la question que je me suis posée en instaurant le conseil de classe. J’ai donc bien insisté sur ce point en expliquant les modalités du conseil. Il s’avère qu’après une ou deux semaines les élèves ont adoré recevoir des petites félicitations (parfois minimes « je te félicite de m’avoir prêté ta règle »). Je pense qu’en recevoir les a poussés à en écrire !
      N’hésite pas à en mettre toi aussi pour féliciter un élève ou l’ensemble de la classe ! La distribution des félicitations est un réel moment très apprécié !

  6. Isabelle says:

    Merci je vais tester… je reviens pour te dire les résultats

  7. cham says:

    Bonjour maitresse dans la forêt ! C’est maitresse des lagunes ici ( je vis entourée par les étangs ! )
    Je voulais savoir d’où venait ton petit tableau marron qui te sert pour les messages du conseil .. j’en cherche un tout pareil ,merci !

    1. maitressedelaforet says:

      Bonjour 🙂
      Il vient des Etats-Unis mais tu peux trouver l’équivalent sur les catalogues majuscule ou sadel !

  8. jessica says:

    Bonjour 🙂
    c’est super ce système de conseil ainsi que ton système de comportement, je pense me lancer à la rentrée!! Par contre au niveau de ton emploi du temps, tes 30 min hebdo correspondent à ton créneau d’emc?

    1. maitressedelaforet says:

      Exactement 😉

  9. Emilie says:

    Merci! Je trouve l’idée géniale et m’y mets de ce pas. Une petite coquille: les billets de félicitations sont intitulés « Je féliciite » avec 2 « i ».
    Bravo pour tout ce travail.

    1. maitressedelaforet says:

      Merci beaucoup 🙂 Je viens de rectifier la coquille dans les billets à télécharger 🙂 bonnes vacances !

  10. Cornafion says:

    Je n’avais pas encore vu ce post et je viens de le retrouver grace à une publication de tes étiquettes sur instagram! C’est top! Je comptais mettre en place ce conseil d’une demie-heure toutes les semaines, d’inspiration Freinet avec le frigo sur lequel on note toutes les futures interventions… tes étiquettes et petits mots sont tip top!!! 🙂

  11. […] avoir plus de détails sur le déroulement, je vous engage à lire l’article de Maîtresse de la forêt sur le sujet. J’ai découvert l’an dernier que nous avions en commun cette pratique et […]

  12. Loulou says:

    Bonjour Maitresse de la Forêt! J’adore cet article qui m’inspire beaucoup. Merci pour ce partage!
    Petite question surement un peu bête… dans les docs à télécharger les étiquettes pour le tableau partie 1 et partie 2 sont les mêmes, est-ce normal? et si oui, comment utilise-t-on le 2ème jeu d’étiquettes? merci d’avance et bons derniers jours de répit

    1. maitressedelaforet says:

      Coucou, non je pense que j’ai du faire un doublon lors de la mise en page. Le tableau ne nécessite que 3 étiquettes comme sur la photo. 😉

  13. Fanny says:

    Bonjour !
    A te lire, tu nous donnes l’impression que ton Conseil est bien huilé, et j’espère donc pouvoir bénéficier des tiens, de conseils.
    Je mets également en place un Conseil hebdomadaire dans ma classe. Mon contexte est peut-être un peu différent du tien (et peut-être pas !) : je suis en CM1/CM2, et en REP +. Mes élèves sont parfois (souvent) difficiles, ils ne canalisent pas bien leurs émotions, leur parole, leurs réactions. Énormément de conflits émergent au quotidien, dont la médiation prend beaucoup de temps et d’énergie. A cause de tout cela, je n’arrive pas à « laisser la main » pendant le Conseil, j’y suis très présente, je distribue la parole (sans arbitraire ceci dit, il y a un tour de parole), je gère le temps, j’interviens beaucoup, notamment dans la résolution des problèmes.
    Je souhaite changer ce fonctionnement, m’effacer progressivement, faire réellement du Conseil une instance qui appartient aux élèves, mais je ne me/leur fais pas confiance et ça me paralyse.
    Comment t’y prends tu pour que tes élèves acceptent de jouer le jeu selon les règles. Comment ont-ils acquis les règles de la prise de parole en particulier (mes élèves s’interpellent constamment).
    Comment se passe la gestion des « problèmes » et comment fais-tu pour éviter que cela ne dégénère en dispute, en tribunal ?
    Et enfin, comment réagissent-ils dans l’éventualité où ils sont exclus du débat ? Car j’ai très peur que certains de mes élèves ne cèdent alors à la colère et que du coup plus ne problèmes ne soient créés que résolus.
    Merci d’aider une maitresse qui a peur de lâcher du lest.

    1. maitressedelaforet says:

      Bonjour, tout d’abord merci pour ton message.
      Concernant la mise en place de mon conseil de classe, je prends énormément de temps en début d’année pour expliciter les règles de prise de parole, de vote, de liberté d’expression et de débat. Je suis présidente des premiers conseils pour montrer l’exemple, j’ai l’impression que cela aide beaucoup mes élèves. Ensuite, je propose à des élèves « chevronnés » de prendre la présidence et le secrétariat. Petit à petit, les élèves sont autonomes lors des conseils. Pour les problèmes, nous en avons rarement voire jamais car avant de proposer un problème, nous mettons en place le système des messages clairs. (je dois aussi avouer que mes élèves sont choupinous donc le groupe classe est très facile à gérer).
      Lorsque des gêneurs sont exclus, ils le sont juste quelques minutes. Pour ce faire, il sort du cercle et cela le calme rapidement quand il comprend qu’il n’a plus le droit de parole. Je pense que la clé est la patience et l’accompagnement, n’hésite pas à interpeller et réguler la parole au début. Tu peux aussi proposer une mise en commun / bilan du conseil pour pointer les points forts et points négatifs si cela ne « roule » pas encore..
      Comme tu le dis,il faut apprendre à lâcher du lest ! Parfois, les conseils de classe ne sembleront pas utiles pour les adultes que nous sommes mais il ne sont pour les enfants. ( les miens sont capables de parlementer 30 minutes sur le foot en récréation !) Courage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *